Actualité politique de la Birmanie
ACTUALITÉS

Actualité politique de la Birmanie

En évoquant le nom Birmanie, on s’attend toujours à parler d’un système de dictature dirigé principalement par des hommes qui ne connaissent ni loi ni foi. Toutefois, l’élection de Daw Aug San Suu Kyi auprès du parlement a fait resurgir un sentiment d’espoir pour le peuple Birmane. Mais, quand est-il de la situation de ce pays actuel ?

La Birmanie et son régime politique

Élue au niveau du parlement en 2012, Daw Aug San Suu Kyi apporte un nouveau message d’espoir pour le peuple ayant tant lutté pour l’obtention de la démocratie et la promotion des Droits de l’Homme. Actuellement, la situation politique de la Birmanie se dirige vers le bon sens, mais la transition reste incertaine et fragile. En effet, les réformes mises en place ne sont que des mesures superficielles, car la population ne fait que tester ses nouvelles libertés.

Même si les autorités birmanes adoptent une politique de réforme pour la population, les actes effectués restent insuffisants. Effectivement, le gouvernement ne possède aucune indépendance, car il est constamment contrôlé par des militaires. De plus, la plupart des lois répressives instaurées par la junte ne sont pas encore abrogées. Le plus dur, c’est que malgré une nouvelle réforme, les forces de sécurité et certains représentants du gouvernement ne cessent pas de participer ouvertement à des violations des droits humains.

On peut dire que la Birmanie représente l’un des pires bilans à l’échelle mondiale en matière de violation des Droits de l’Homme. Continuant d’utiliser le harcèlement, la torture et les détentions arbitraires contre les civiles, le gouvernement birman ne respecte aucune loi. Bien que le gouvernement ait libéré des prisonniers politiques, la majorité reste toujours en prison sous des conditions abominables, sans oublier les tortures psychologiques et physiques. Il faut préciser que ces prisonniers sont utilisés en tant que monnaie d’échange par le gouvernement en cas de besoin.

L’armée unie de l’Etat Wa, un espoir pour les jeunes birmanes

Constituée principalement d’adolescent, l’armée unie de l’Etat Wa représente un réel espoir pour les jeunes. Dans chaque famille, un enfant, que ce soit une fille ou un garçon est dans l’obligation d’être enrôlé à l’intérieur de la guérilla. À peine atteint l’âge de l’adolescence que les jeunes entrent dans cette armée pour percevoir une rémunération de 200 yuans par mois. Mis à part le fait de recevoir ces 200 yuans, les jeunes sont nourris et logés.

Ayant obtenu une semi-autonomie, la totalité du territoire sous le contrôle de l’UWSA a connu un vrai boom économique. La région est également connue pour la présence de la plus importante mine d’étain du monde et la plantation de caoutchouc. En revanche, la dictature de la Birmanie est constamment reflétée puisque les retombées économiques n’arrivent pas à atteindre les jeunes de la région. Nombreux sont désormais les observateurs qui parlent du commerce de drogue effectué par l’armée unie de l’Etat Wa. Cette dernière aurait transformé une majeure partie de ses activités dans la fabrication d’héroïne avec la collaboration de plusieurs laboratoires de la région.