ACTUALITÉS

Glissement de terrain en Birmanie : une cinquantaine de morts et plusieurs dizaines de personnes disparues

Un glissement de terrain s’est produit dans un village situé dans l’est de la Birmanie. Provoqué par les pluies diluviennes de la mousson, celui-ci a causé la mort de 51 personnes et près de 80 autres introuvables, a-t-on appris le samedi dernier selon le bilan publié par les autorités birmanes.

Des dégâts à la fois humains et matériels

Les dégâts de cette catastrophe naturelle ne sont pas uniquement humains mais aussi matériels.  A côté de la cinquantaine de personnes décédées et les 80 portées disparues, le bilan est également lourd au plan matériel. Des images filmées par l’AFP, on peut apercevoir une coule de boue qui emportant sur son passage quelques 16 habitations ainsi qu’un monastère. A cela, il faudra ajouter plusieurs camions renversés, n’ayant pas pu résister à la force du torrent. Il faut le dire, c’est une situation assez tragique qu’a vécu le village de Ye Pyar Kone ce vendredi 9 août. Malgré les efforts des sauveteurs pour secourir les victimes, plusieurs dizaines de personnes restent encore introuvables sur les 169 habitants que compte ce bourg se trouvant dans l’Etat Môn. Bien que les recherches et le décompte ne soient pas encore terminés, on peut déjà se rendre compte de l’étendue des pertes à la fois humaines que matérielles.

La conséquence de l’entêtement des populations près des côtes à rester sur place

Sous la forte pression des averses torrentielles, les rivières ne pouvaient que sortir de leur lit et provoquer de tels dégâts. Une situation qui aurait pu être évitée si les habitants des zones situées près des côtes avaient pris au sérieux les avertissements des autorités birmanes concernant les risques de grandes marées. Certains du village de Shwegyin qui se trouve dans la région de Bago essaient de fuir en bateau ou à pied alors que d’autres restaient piégés des maisons dont seuls les toits des flots de la rivière Sittaung en crue.  

Aux dires des autorités de la Birmanie, elles sont environ 30 000 personnes qui ont été déjà contraintes d’abandonner leur domicile pour trouver refuge dans des zones plus sécurisées. Ces déplacements massifs forcés ont principalement lieu dans les Etats Karen et Môn et dans la région de Bago. Il convient par ailleurs de souligner que ces pluies diluviennes touchent également le Vietnam, un pays dans lequel on dénombre déjà huit morts dans la région centre.

Source : https://www.liberation.fr/planete/2019/08/10/glissement-de-terrain-en-birmanie-au-moins-51-morts-des-dizaines-de-personnes-introuvables_1744702