Morsures de chiens
SANTÉ

Morsures de chiens : un véritable fléau de Mandalay


Drôle de situation que celle que vit la ville birmane de Mandalay. Dans cette cité située au nord de Myanmar, les morsures de chiens sont devenues très fréquentes ces dernières années. On pourrait parler d’un fléau qui plonge les habitants de cette ville dans une angoisse totale. Découvrez un phénomène atypique à Mandalay dont la fin n’est peut-être pas pour maintenant. 

Plus de 1200 personnes mordues au premier trimestre 2019 

Selon les responsables de l’hôpital général de Mandalay, ce sont environ 1200 patients qui ont fait l’objet d’une hospitalisation pour avoir été mordus par des chiens de rues. Ce nombre qui ne représente que les victimes du premier trimestre pourrait dépasser celui de 2018 qui était de 5700 morsures sur l’ensemble de l’année. Ces informations des autorités sanitaires sont confirmées par la mairie de Mandalay. Le maire Ye Lwin affirme que ses services ont reçu plusieurs plaintes de ses administrés à ce sujet. Un contrôle plus strict ou une éradication pure et simple des chiens à l’origine des morsures constituent l’essentiel des demandes de ces derniers. Aux dires du maire,  les mêmes réclamations étaient également adressées au gouvernement régional afin que celui-ci trouve une solution durable à ce fléau. 

Les chiens : responsables de nombreux accidents de la circulation en plus des morsures 

Les chiens de la rue ne sont pas uniquement une menace pour les piétons. Les vélomoteurs font partie des victimes préférées de ces animaux errants. Ces derniers qui sont le plus souvent cibles de ces chiens perdent la maîtrisent de leur engin, provoquant ainsi des accidents. Comme on peut le voir, la situation dans la ville de Mandalay est préoccupante et les autorités administratives en accord avec les populations doivent agir au plus vite afin de mettre fin à ce phénomène. 

Une solution aux chiens errants difficile à trouver à Mandalay 

Conscientes des dangers que représentent les morsures de chiens errants au plan sanitaire, les autorités municipales se disent prêtes à agir afin d’y mettre fin. Toutefois,  la tâche ne s’annonce pas si simple pour le maire Ye Lwin et ses collaborateurs dans la mesure où il n’existe pas d’unanimité au sein de la population concernant la démarche à suivre. Alors que certains administrés se plaignent de ces chiens, d’autres par contre prennent leur défense. Cette dernière catégorie des habitants de la ville ne manquent pas de fournir protection et aliments aux auteurs de ces plaies et accidents. Entre les deux camps, il va falloir faire un choix. La mairie semble avoir une idée claire de ce qu’il convient de faire pour lutter efficacement contre ce phénomène. Il ressort des différentes propositions qu’un plus grand nombre de chenils devrait être construit très rapidement. Ce qui permettrait une meilleure régulation de la population de plus en plus croissante des chiens errants. Espérons que les travaux soient effectivement réalisés pour soulager un peu les habitants de Mandalay. Les chenils ont un coût de fonctionnement assez élevé et tous espèrent que la mairie trouve les financements nécessaires pour leur réalisation. En attendant, les habitants vivent avec la peur d’attraper la rage suite à des morsures de ces chiens errants. 

Commentaires fermés sur Morsures de chiens : un véritable fléau de Mandalay