TOURISME

Naypyidaw, une belle ville qui vaut un détour

Entre le travail, les courses et les enfants, il est tout à fait normal que l’on soit stressé et fatigué. Pour pallier le problème, pourquoi ne pas passer quelques jours dans un endroit fascinant et impressionnant ? Après tout, aujourd’hui, on peut dire que ce n’est pas le choix qui manque.

Cependant, pour sortir un peu de l’ordinaire, faisons un tour à Birmanie, ou plus précisément, à Naypyidaw, sa capitale. Eh oui ! Contrairement à ce que l’on pense, cette ville est fortement attrayante et renferme des sites emblématiques qui méritent surement d’être visités. Pour parfaire votre séjour, voici les informations que vous devez connaitre. Alors, à vos marques, prêts ? Partons pour le Naypyidaw !

D’où partir pour rejoindre la ville ?

Pour passer quelques jours dans cette agréable ville, mieux vaut choisir comme point de départ l’aéroport Charles de Gaulle ou de Bruxelles Zaventem. Non seulement vous pouvez bénéficier d’un vol à petit prix, mais votre voiture est également en parfaite sécurité.

En effet, dans ces aéroports, un service se charge particulièrement de votre voiture. Le principe est simple. Quelques semaines avant le départ, vous contactez le service afin de leur aviser de la date de votre départ et celle de votre arrivée. Le moment arrivé, vous allez garer votre voiture dans le parking. Les experts en prendront soin jusqu’à votre retour. Et tout cela, à un petit prix.

À quel moment partir ?

Naypyidaw se trouve dans la région de Mandalay. Son climat est de ce fait un peu rude.

Le meilleur moment pour visiter le pays est entre les mois de janvier, de février, de novembre ou de décembre. Durant ces moments, la température est agréable.

Cependant, entre les mois de mars et avril, la température peut atteindre jusqu’à 40 °C. Et entre les mois de juin à septembre, les pluies sont au rendez-vous.

Que visiter ?

Étant une ville encore peu connue par les touristes, vous vous demandez surement que peuvent être les choses que vous pouvez visiter dans cette ville. Eh bien, chers lecteurs, il y en a une infinité. Si l’on ne cite que quelques-uns :

  • La pagode d’Uppatasanti :

Impossible de visiter Naypyidaw, sans faire un tour dans ce bâtiment épatant et impressionnant. Situant sur une colline spécialement faite pour la mettre en valeur, la pagode d’Uppatasanti est recouverte de feuilles d’or. Lors de votre séjour, laissez-vous séduire par cet édifice de 100 mètres qui renferment des merveilles comme une dent de Bouddha.

  • Le Musée des Gemmes :

Comme dans tout autre pays, le Naypyidaw possède également une richesse minière importante. Comment ? Eh oui ! Lors de votre séjour, ne manquez pas la visite du musée des pierres précieuses qui se situe auprès de Yaza Thinghaha Road, et contemplez les trésors du pays. Le plus, c’est qu’entre ces pierres, vous pouvez aussi avoir plus de notions sur l’histoire de Burma. Et surtout, n’hésitez pas à vous lancer dans l’achat d’une pierre pour vous souvenir de cet endroit incontournable.

  • La pagode Thatta Thattaha Maha Bawdi :

À quelques minutes de la capitale, il y a une autre pagode, aussi incontournable et impressionnante que la pagode d’Uppatasanti. Il est presque identique au temple Mahabodhi.

À quelques pas de cette merveille se trouve la vallée sacrée de Bouddha. D’ailleurs, tant que vous y êtes, pourquoi ne pas en profiter pour y faire un tour ? Seulement, pensez à venir tôt le matin, car cet endroit est très apprécié par les touristes.

  • Le Musée national :

Envie de connaitre un peu plus sur la Birmanie, ses cultures, son histoire et ses points forts dans tous les sens ? Pour cela, n’oubliez pas de faire un tour au musée national. Dans l’une de ses 6 salles, vous serez surement impressionné par toutes les informations concernant cette ville.

  • Le jardin de la fontaine à eau :

Lors d’un séjour, rien ne vaut un moment de détente et de fraîcheur, surtout dans le cas où la température serait élevée. Pour cela, pourquoi ne pas visiter le jardin de la fontaine à eau ? Vous serez parfaitement détendu sur cet endroit qui comporte 3 grandes fontaines, 11 étangs et 13 petites fontaines. Quoi de mieux pour se détendre ?

Quelles sont les spécialités du pays ?

Cependant, visiter une ville, ce n’est pas uniquement découvrir et contempler les endroits emblématiques, c’est aussi découvrir ses spécialités culinaires. Et au Naypyidaw, préparez-vous ! Vous allez bien vous régaler ! Que ce soit du sucré, du salé, de l’acidulé ou du pimenté, une infinité de plats vous est proposée pour que chacun trouve son gout.

  • Les salades :

Les salades sont l’une des spécialités de la Birmanie. La bonne nouvelle ? Vous pouvez les consommer à tout moment et à chaque repas. Vous pouvez de ce fait opter pour le thok (salades préparées avec des légumes crus et des fruits de la saison), le lephet thok (fait à partir des feuilles de thé vert, il a un gout plutôt acide et piquant), le kyandjin ti tok (salades préparées avec des cacahuètes, des tomates vertes et du chou) et le Shaw ti tok (fait à partir des tranches de citron et des oignons).

  • Les soupes :

Une autre spécialité du pays : la soupe. Encore une fois, le choix est large. Vous avez le choix entre la soupe de légumes au porc (une délicieuse soupe faite à partir du filet de porc bien évidemment, de légumes frais, de fines herbes et de la pâte de crevettes), la mohinga (une soupe à base de nouilles, de gingembre, de citronnelle, d’ail et d’oignons) ou le shan-tohu byawk (une soupe faite à base de nouilles sèches, des vermicelles frais et de l’eau).

  • Le curry :

Que ce soit à base de viande, de mouton ou de poisson, le curry est l’un des incontournables en Birmanie. C’est l’un des plats que les touristes apprécient en raison de son gout et de son parfum.

Comment se déplacer ?

En ce qui concerne le moyen de transport durant votre séjour en Naypyidaw, comme dans toute autre ville, vous avez une infinité de choix. 

  • Le bus :

C’est l’un des moyens de transport les plus abordables. Le seul problème, c’est que les destinations sont écrites en birman. Cela dit, pour ne pas vous tromper d’endroit, mieux vaut se renseigner au préalable sur le parcours du bus avant de monter.

  • Le taxi :

En effet, c’est surement le plus pratique pour découvrir la ville. De plus, il n’y a pas de compteurs. Il est donc tout à fait possible de négocier le frais avec le chauffeur.

  • D’autres moyens :

Outre ces deux items, vous pouvez également opter pour le trishaw (ou vélo porteur) ou la camionnette taxi.

Où se loger ?

À Naypyidaw, ce n’est pas le choix des hébergements qui manquent. Et la bonne nouvelle, c’est que, quel que soit votre budget, à partir de 22 euros, vous pouvez trouver un hôtel.

Seulement, pour éviter les mauvaises surprises, et pour que tout se déroule comme vous le souhaitez, mieux vaut effectuer très tôt la réservation. C’est également une bonne méthode pour obtenir un rabais.